Épicure

Comment Adhérer ?

Pour être épicurien, il faut :

1) venir 2 ou 3 fois à nos rencontres

2) remplir l'acte de volonté et le remettre par mail à : clubepicurien12@gmail.com

3) attendre la cooptation

4) réaliser la cérémonie d'adoubement selon le protocole du club
 


Etre épicurien
- N’ai que peu de besoins et de désirs
. L’homme qui ne se contente pas de peu ne sera jamais content de rien.
. Accepte que le hasard et la nécessité soit à l’origine de tout.
. Modère tes désirs pour ne pas souffrir de ne pas atteindre leurs satisfactions.
. Ne confond pas besoin et désir, ni besoin et imagination du besoin.
- Modère ton jugement
. Ne craint pas les choses mais plutôt le jugement que l’on porte sur ces choses.
. Accepte tout le monde, la pensée d’Epicure se base sur l’universalité humaine.
. Le jugement précipité par l’habitude te met dans l’erreur, pour juger il faut
interpréter.
- Recherche des amitiés
. L’amitié a un rôle fondamental sur la sagesse et le bonheur.
. Ce n’est pas tant l’intervention de nos amis qui nous aide mais le fait de savoir
que nous pourrons toujours compter sur eux.
. Parmi les choses dont la sagesse se munit en vue de la félicité de la vie tout
entière, de beaucoup la plus importante est la possession de l’amitié.
. Il est plus doux de donner que de recevoir, car pour recevoir il faut beaucoup
donner.
- Recherche la sagesse
. Adopte la sagesse qui est à la fois le résultat et la condition de la vie dans le
bonheur.
. La vraie sagesse, la vraie supériorité ne se gagne pas en luttant mais en laissant
les choses se faire d’elles-mêmes.
- Atteint la sagesse par les plaisirs
. Atteint la sagesse par la recherche des plaisirs, et l’absence de souffrance.
. Adonne toi aux plaisirs naturels et nécessaires (boire et manger), les plaisirs
naturels et non nécessaires (boire et manger avec raffinement ou avec abondance)
sont bons mais avec modération, les plaisirs non naturels et non nécessaires
(l’ambition, les richesses, les honneurs...) sont à éviter absolument si tu veux être sage.
. Adopte le plaisir qui t’apporte du bonheur et non celui qui est source de
chaînes.
- Découvre toujours
. Apprend, apprend toujours, car la connaissance nous apporte cette paix de l’âme
qui engendre liberté et bonheur.
- Ne craint ni dieu, ni mort
. Ne craint ni les dieux ni la mort car dans les deux cas on ne les rencontre jamais.
. L’âme se dissout avec la mort, elle se disperse autour de nous dans ceux que l’on a côtoyé.